François Hollande appelle à refuser les caricatures







Michel Garroté  --  Lapsus révélateur. François Hollande a appelé vendredi à refuser les caricatures, lors d'une réunion avec les préfets au ministère de l'Intérieur. « Rassurer la population, c'est lui dire qu'elle vit dans un état de droit, et avec la volonté d'être ensemble, de refuser les surenchères, les stigmatisations, les caricatures les plus désolantes, et de faire que tous nos concitoyens puissent être ensemble, dans la République », a-t-il déclaré. Refuser les caricatures, il fallait oser le dire. Hollande l’a fait. Si vous n'avez pas compris, relisez la citation.


Reproduction autorisée avec mention :



  

Commentaires

  1. Ce n'est pas un lapsus. C'est un appel à l'islamophilie. Il parle de refuser les stigmatisations et les caricatures, c'est-à-dire de ménager les musulmans, ne pas faire d'amalgame, blablabla. C'est, hélas, tout ce qu'il y a de plus cohérent avec la politique lâche, servile et pro-arabe à la con qui est menée depuis longtemps et dont on voit les résultats aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui caractérise les tueurs islamistes, c’est leur lâcheté. Ils tuent femmes, enfants, et toutes personnes désarmées, sur des marchés, dans des écoles…en s’abritant, comme ils le font à Gaza, derrière des otages civils.
    À cette ignoble lâcheté, Hollande ajoute sa veulerie, ça rend les tueurs plus présentables. Plus de caricatures, plus de blasphème anti islamique, plus de Charlie hebdo, plus de Charb, de Cabu, de Tignous, de Wolinsky, plus de liberté laique et républicaine, rien que la charia, comme dans le Neuf Trois.
    Jusqu'à Sarkozy et Fillon qui appellent au "rassemblement" derrière Hollande.
    Déjà 14 morts en 48 heures. On croit réver. Pas de proposition d'action, pas de projet de gouvernement d'Union sacrée avec le premier parti Républicain de France: le Parti Bleu marine ...Blanc rouge. Rien que du blabla, à gauche et hélas à droite aussi, pour tenter de contenir Marine Le Pen et cet immense mouvement d'indignation qui gronde.

    Ne pas stigmatiser les tueurs, on connaissait depuis 1959 !.
    Plastiquage du barrage de Malpasset par le FLN : 423 morts. Puis d’innombrables « faits divers » sanglants, commis par une foule d’isolés, si, si! de Kelkal à Mérah en passant par la rue des Rosiers, le métro St Michel, la rue de Rennes…etc et l’attentat de Toulouse en septembre 2001, notre premier 11 septembre à nous : 43 morts, 4.000 mutilés à vie.
    Et ça recommence diront certains. Non ! ça continue, plus fort que jamais.
    Le communautarisme islamiste utilise nos libertés et le laxisme de notre état « de droit » pour imposer sa théocratie islamiste. Et Hollande, Taubira et leur cohorte de courtisans, aidés des MRAP, de SOS machin, de la LDH PS et autres RESF coco estiment qu’il faut les laisser faire.
    Plus de caricature. Laissez-les tuer les Citoyens!
    Qu’en pense le peuple, qu'en pensent les policiers et les gendarmes qui se sacrifie. Qu’en pensent ces 88% de Français qui rejettent normal premier …et l’islam avec?

    RépondreSupprimer
  3. 11Janvier 2015, AN I de la Résistance intérieure, sombre jour!
    La classe politique récupère l'indignation du peuple de France en s'imposant au devant du cortège parisien. La curie islamique de la grande mosquée de Paris s'impose, elle, aux cotés de Hollande afin de laisser croire qu'elle n'est pas complice idéologique des assassins islamistes. Les imams des milliers de petites mosquées établies partout en province vont défiler à Marseille à Toulouse, à Lille, à Bordeaux... en affichant avec une indécente taquia leur soif de charia.

    Cette manifestation est récupérée par les deux pouvoirs politique et religieux, tous deux anti-laïques jusqu'à la mort de la République.
    Une autre manifestation CITOYENNE doit suivre, organisée par tous les Républicains de France, par tous les Laïcs de France, qu'ils soient antithéistes ou chrétiens, juifs ou musulmans. Celui qui ne sera pas à Paris aujourd'hui derrière Hollande et Taubira, Jupé et Sarkozy, Boubaqueur et Bouthih, Dray ou Sopo... devra honorer la mémoire des Héros de Charlie Hebdo, défendre la Liberté Laïque et Républicaine en manifestant SEUL, avec la foule immense des Démocrates, des Libertaires, des Continuateurs de nos glorieux aïeux, combattants contre les dictatures en 1789, en 1830 et 1848, en 1871, en 1914 dans l'Union Sacrée, de 1940 à 44 avec les RÉSISTANTS contre l'ennemi intérieur.

    http://www.lingenue.net/?p=11611

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire